4 PARIS – France

Des trains autonomes d’ici à 2023

Transports

Après l’électrification du réseau tout au long du xxe siècle
puis l’arrivée de la grande vitesse au début des années 1980, le transport ferroviaire
est à l’aube d’une nouvelle révolution : celle du train autonome s’appuyant
sur le terreau des nouvelles technologies digitales et de l’intelligence artificielle.
La SNCF envisage de faire circuler d’ici à 2023 des prototypes de trains entièrement
automatiques pour les voyageurs et les marchandises, avant une éventuelle
généralisation dans les années suivantes en fonction des besoins et de l’adhésion
du public. En partenariat avec Railenium, l’institut de recherche technologique
de la filière ferroviaire basé à Valenciennes, la SNCF pilote deux consortiums
regroupant chacun des industriels de renom, qui vont être chargés de fabriquer
un prototype de train autonome (niveau GO4, sans conducteur) de fret et de
voyageurs (TER). Ces derniers seront testés en circulation réelle dès 2023, pour
un déploiement espéré à partir de 2025 (lire aussi page 22).