10 TAÏPEI – Taïwan

Aetoscan, quand l’acupuncture rencontre le big data

Médecine - Thèmes

Tout peut devenir numérique… y compris
la tradition millénaire de l’acupuncture chinoise.
Grâce à l’analyse des données et à un logiciel autoapprenant,
la startup taïwanaise Aetotech a créé
l’Aetoscan, un instrument de détection des points
de tension dans le corps. Il suffit de placer quelques
secondes le scanner sur les 24 points d’acupuncture
identifiés par la médecine traditionnelle (situés
sur les mains et les pieds), pour que le logiciel établisse
un diagnostic détaillé des zones du corps
qui nécessitent un soin. De quoi identifier
des problèmes de foie, d’intestin, une dépression
ou encore des problèmes de circulation du sang
ou de dos… Ces informations sont ensuite consultables
sur une application et peuvent être
utilisées pour l’automédication,
ou montrées à un médecin pour affiner
son diagnostic. Cette méthode est déjà
utilisée par 10 000 hôpitaux au Japon