8 PÉKIN - Chine

Après la reconnaissance faciale, la reconnaissance de la démarche

Surveillance

Reconnaissance faciale, système de notation de la population, et maintenant
reconnaissance de la démarche : la Chine n’en finit plus de renforcer son arsenal
de surveillance de sa population à l’aide des nouvelles technologies. Les forces de
police de Pékin et de Shanghai se sont converties à la technologie biométrique développée
par la société Watrix, qui permet de reconnaître les citoyens sur les vidéos de
surveillance via leur démarche. Simuler une boiterie ne trompe pas la machine. Elle
peut même identifier un individu dans un rayon de 50 mètres, qu’il soit de dos ou avec
le visage masqué. La société ne précise pas comment elle constitue sa base de données.
Quelque 170 millions de caméras dotées d’intelligence artificielle ont déjà été
installées en Chine, et près de 600 millions pourraient les rejoindre d’ici à 2020.