8 KHARAGPUR – Inde

Après la voiture, place au vélo autonome

Mobilité

Si les voitures peuvent devenir
autonomes, pourquoi pas les vélos ? C’est
le pari, un peu fou, qu’ont réussi à concrétiser
des étudiants indiens de l’université de
Kharagpur. Leur prototype, baptisé i-Bike
(Apple appréciera), dispose d’un mode de
locomotion 100 % automatique (pas besoin
de pédaler, ni de guider), d’un mode de pilotage
automatique (vous vous contentez de pédaler,
le vélo se dirige tout seul) et d’un dernier
mode, manuel (au cas où vous seriez en forme
ce jour-là, sait-on jamais). Créé à l’origine
pour aider les handicapés (aveugles, amputés
des bras…) à se déplacer dans la ville,
il se destine finalement à tout le monde.
Sa technologie fonctionne grâce à des capteurs,
au réseau sans fil et à la géolocalisation. Il suffit
d’indiquer sur une application dédiée l’adresse
de destination, puis le vélo vous y conduit
en anticipant et en évitant
les obstacles. Dans le meilleur
des cas, le produit sera lancé
dans un an et coûtera entre
500 et 750 dollars (440-670 euros).