3 Bogotá – COLOMBIE

Cette plateforme de ménage à domicile n’« ubérise » pas ses employés

Travail

Si le marché du ménage à domicile est florissant en Amérique du Sud, les startups
qui y prospèrent font surtout parler d’elles pour les mauvaises conditions de travail réservées
à leur main-d’oeuvre précarisée, et un service souvent jugé défaillant. D’où l’idée de la startup
Hogaru, qui veut « dignifier et professionnaliser le ménage à domicile ». Hogaru n’utilise
aucun « travailleur indépendant », mais emploie tous ses salariés en CDI et leur
fournit du travail de 8 heures à 17 heures du lundi au samedi, avec un vrai
contrat de travail et une protection sociale. Les sessions de ménage
durent quatre ou huit heures et la plateforme s’arrange pour que chaque
client ait affaire aux mêmes intervenants à chaque session. L’objectif :
améliorer la qualité de la prestation, donc la fidélisation et la confiance
du client, en offrant des conditions de travail décentes aux salariés.