6 ORLÉANS – France

De l’eau pour recycler les déchets électroniques

Technologie

Les circuits imprimés des appareils électroniques
sont très nocifs pour la planète. Mais ils se
composent
aussi de nombreux trésors : de l’or (une
tonne de cartes électroniques peut contenir jusqu’à
un kilo d’or), de l’argent, du cuivre et de nombreux
autres métaux. Des chercheurs du CNRS, basés à Orléans,
ont trouvé comment séparer et valoriser ces
ressources toutes imbriquées. Leur méthode : de
l’eau. Lorsque celle-ci est chauffée à 500 degrés et
soumise à une très forte pression, elle atteint un état
dit « supercritique » et acquiert des propriétés physiques
nouvelles. Elle devient un solvant très puissant,
capable de détruire les polymères qui servent de supports
à ces composants. Une alternative écologique
à l’incinération industrielle, très polluante et qui ne
permet pas de récupérer tous les déchets.