8 JÉRUSALEM – Israël

Des bactéries qui brillent près des mines antipersonnel

Technologie

Déminer les zones de guerre est une tâche fastidieuse,
longue, coûteuse et extrêmement dangereuse. 100 millions d’explosifs
sont encore actifs dans 70 pays, tuant ou blessant plus de 20 000 personnes
tous les ans. Pour aider les démineurs, des chercheurs de l’Université
hébraïque de Jérusalem ont réussi à transformer biologiquement une
nouvelle bactérie afin qu’elle émette une lumière fluorescente dès qu’elle se
trouve à proximité d’explosifs. Ce micro-organisme réagit aux vapeurs microscopiques
que les mines rejettent. Les démineurs en dispersent dans le champ de mines, puis l’équipe
utilise un laser pour détecter et localiser exactement les explosifs. Une zone de guerre a
ainsi pu être totalement déminée grâce à cette méthode.