5 ORKANGER – Norvège

Des capteurs sous-marins pour surveiller les oléoducs

Pétrole - Thèmes

Les catastrophes pétrolières, très néfastes pour le milieu naturel, poussent les compagnies à renforcer la sécurité de leurs installations. Le groupe de recherche norvégien Sintef a inventé les SmartPipes, des capteurs à placer sur les oléoducs sous-marins. Disposés tous les 24 mètres au niveau des courroies, ils sont capables de transmettre des données en temps réel sur l’état du tube, notamment la tension, la température, les vibrations et l’épaisseur. L’électronique est dissimulée dans une couche de polypropylène couvrant le tuyau d’acier. Une manière d’améliorer l’inspection des oléoducs sous-marins, qui se pratique habituellement… tous les cinq ans. S. R.