5 MONTPELLIER – France

Des emballages « actifs » qui repoussent la date de péremption

Consommation - Thèmes

. Chaque année, dans l’Union européenne,
près de la moitié des aliments encore comestibles sont jetés
à la poubelle, un gâchis quand on sait que 79 millions de citoyens
européens vivent en dessous du seuil de pauvreté. Pour mieux
conserver les produits, une nouvelle génération d’emballages
« actifs » arrive sur le marché. À Montpellier, l’Institut national
de la recherche agronomique (Inra) développe un film alimentaire
à base de grains de moutarde, qui libère des substances
antimicrobiennes capables d’empêcher les bactéries
d’attaquer les produits. Cela permet notamment
aux fruits et légumes d’être conservés deux fois
plus longtemps, soit six jours en moyenne.