4 ÉDIMBOURG – Royaume-Uni

Des ovules humains cultivés jusqu’à maturité dans un labo

Fertilité

Pour la première fois, les scientifiques de l’Université d’Édimbourg
ont réussi à cultiver en laboratoire des ovules humains jusqu’à
leur pleine maturité, c’est-à-dire jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être
fécondés. Cette avancée pourrait permettre de préserver la fertilité
des femmes atteintes d’un cancer, en évitant la réimplantation de
tissu ovarien préalablement prélevé, avec le risque de réintroduire le
cancer. À la place, les ovocytes immatures récupérés avant le traitement
par chimiothérapie pourraient être conduits à maturité dans un
laboratoire. Si la percée scientifique est importante, il faudra encore
de longues années avant d’obtenir un procédé utilisable.