4 MADRID – Espagne

Des poissons-robots autonomes pour surveiller la qualité de l’eau

Aquaculture

Voilà une innovation qui pourrait contribuer à encore développer
l’industrie de l’aquaculture, qui fournit déjà 50 % de tous les fruits de mer
consommables. Une équipe de chercheurs de l’Université technique de
Madrid et de l’Université de Florence, en Italie, ont créé un poissonrobot
autonome d’un nouveau genre. Bio-inspiré, l’engin de 30 cm
utilise des capteurs pour surveiller les niveaux de pH dans l’eau.
Intelligent, il se faufile comme un poisson et adapte sa nage en
fonction des courants. Lorsqu’il rencontre des parties trop
acides ou trop toxiques, le poisson signale la zone infectée. De
quoi fournir des informations précoces sur les changements
environnementaux, pour mieux contrôler les paramètres de qualité
de l’eau et améliorer les décisions de gestion des piscicultures.