10 WOLLONGONG – Australie

Des préservatifs sans latex et aussi agréables que la peau

Santé - Thèmes

Pour lutter contre la propagation des MST,
il faut porter un préservatif lors des rapports sexuels.
Et pour encourager son utilisation, autant qu’il soit
le plus discret et confortable possible. Beaucoup
plus, en tout cas, que le latex actuel. Des chercheurs
de l’université de Wollongong travaillent sur
un nouveau matériau à base d’hydrogels, composé
de 95 % d’eau associée à des polymères. L’objectif :
créer un préservatif plus résistant, plus souple, aussi
doux que la peau humaine, autolubrifié, biodégradable,
et même capable de délivrer une dose de sildénafil,
le principe actif du Viagra. « Pour que
le préservatif soit incontournable, il faut
le rendre aussi agréable que quand
on n’en porte pas », affirme l’équipe.
Décollage prévu pour 2018.