8 SHENZHEN - Chine

Des vaches OGM résistantes à la tuberculose

génétique

Le bétail génétiquement modifié pour mieux résister aux maladies :
progrès ou dérive de la technologie ? Après le maïs OGM, des chercheurs chinois ont
réussi à modifier génétiquement l’ADN d’embryons de vaches pour les rendre résistantes
à la tuberculose bovine, une maladie transmissible à l’homme. Pour
cela, ils ont doublé la présence du gène NRAMP1, qui sert justement
à protéger les bovidés de cette maladie sans les immuniser
complètement. Une prouesse réalisée grâce à une nouvelle
technique de modification génétique baptisée CRISPR-Cas9,
mieux connue sous le nom de « ciseaux à ADN » car elle
permet de faire une coupe très précise entre des gènes
pour en insérer d’autres.