2 CAMBRIDGE – États-Unis

Détecter des mines antipersonnel grâce à des feuilles d’épinard

Déminage

Des plantes pour détecter les nombreuses mines antipersonnel enfouies sous la
terre, il fallait y penser. Les chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont
mis au point un nouveau détecteur : des épinards génétiquement modifiés. Plutôt que
d’envoyer des animaux, des hommes ou des drones coûteux pour repérer les mines, les
chercheurs ont injecté des nanoparticules dans des feuilles d’épinards, plantés ensuite
dans les zones à risque. Lorsque des nitroaromatiques – une substance chimique présente
dans la plupart des mines – sont détectés dans le sol, les feuilles d’épinards
émettent un signal fluorescent, lu par une caméra infrarouge liée à un ordinateur. Selon
les chercheurs, le même système pourrait, à terme, détecter le TNT ou le gaz sarin.