4 PARIS – France

Évaluer la qualité de l’eau avec des larves fluorescentes.

Thèmes - Traitement de l’eau

On retrouve dans les eaux usées en sortie de station d’épuration d’infimes quantités de micropolluants qui présentent un risque pour la santé des organismes vivants; ils perturbent durablement le fonctionnement hormonal. Pour être repérées de façon fiable, ils doivent être testés sur un organisme vivant. Pour la start-up WatchFrog, le défi était donc de concilier cette exigence avec l’impératif éthique et la possibilité d’industrialiser le procédé. La société a donc choisi d’utiliser des têtards génétiquement modifiés, physiologiquement très proches de l’être humain. Grâce à des biomarqueurs, ils émettent une lumière au contact des perturbateurs endocriniens. Une méthode fiable et 5 à 10 fois plus rapide que les tests conventionnels, qui permet aujourd’hui à des sociétés spécialisées dans le traitement de l’eau de réduire davantage la présence des micropolluants.

En savoir +