1 BOSTON – États-Unis

Finger Reader, l’alternative au braille

Handicap - Thèmes

Au grand dam des aveugles, tous les livres ne sont pas traduits en braille. Pour corriger cette inégalité, le Massachusetts Institute of Technology (MIT) a mis au point le Finger Reader, une bague connectée qui fait office d’alternative au braille. L’anneau est équipé d’une micro-caméra haute définition et d’un logiciel d’analyse et de synthèse vocale. Lorsque l’utilisateur fait défiler son doigt sur le texte, la bague scanne les mots au fur et à mesure et les restitue vocalement. Un signal sonore se déclenche si le doigt n’est plus sur la bonne ligne et une vibration s’active quand il faut revenir à la ligne. Seule condition : la taille des caractères ne doit pas être inférieure à 12 points. L’objet en est pour l’instant au stade du prototype. S.R.