8 PERTH - Australie

Fini le coton, vive l’écofibre issue des déchet de noix de coco !

Economie circulaire

Tout se recycle, rien ne se perd. Sensibilisé au fait qu’il faut en moyenne
2700 litres d’eau pour fabriquer un tee-shirt en coton, Nanollose, une société australienne, a
développé une alternative écologique, une écofibre baptisée Nullarbor, produite à partir des
déchets de biomasse provenant de l’industrie de transformation de la noix de coco. La startup
a réussi à générer des fibres qui serviront à fabriquer des vêtements d’une manière plus respectueuse
pour l’environnement. D’après le PDG de Nanollose, Alfie Germano, ce procédé peut
convertir en fibres textiles de grandes quantités de déchets de biomasse provenant de l’industrie
du vin, de la bière et des autres aliments liquides.