6 NAIROBI – Kenya

FiveSok, la startup qui veut faire baisser le chômage des jeunes

Selon la Banque mondiale, 40 % de la population
kenyane est au chômage et 80 % des chômeurs
ont moins de 35 ans. Parallèlement,
800 000 jeunes entrent sur le marché du travail
tous les ans. Pour aider les chômeurs à joindre les
deux bouts, la plateforme FiveStock les met en
relation avec des employeurs offrant des petits
boulots rémunérés entre 500 et 5 000 shillings
kenyans (4,5 et 45€). Fondée en 2016, la startup
vient de lancer une fonctionnalité permettant
aussi aux particuliers de solliciter des services
d’autres particuliers, avec pour objectif de développer
l’économie collaborative dans le pays.