3 OUAGADOUGOU – Burkina Faso

Le « Faso Soap », une arme naturelle contre le paludisme

Santé - Thèmes

Première cause de mortalité en Afrique, le paludisme tue chaque jour environ 1 000 personnes. Pour lutter contre cette épidémie, deux étudiants de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) de Ouagadougou ont mis au point un savon antimoustique et antibactérien à faible coût. Baptisé « Faso Soap », ce répulsif se compose uniquement de produits naturels et locaux, comme la citronnelle et le karité. Utilisé pour la lessive, il permet aussi d’empêcher que l’eau utilisée devienne un nid à moustiques. Une solution innovante pour protéger les populations qui ne peuvent s’acheter de moustiquaires et des médicaments antipaludéens. S. R.