6 BERLIN – Allemagne

Le grand retour des graveurs de vinyles

Musique

Tombé en déliquescence dans
les années 1990, le vinyle redevient plus que
jamais à la mode. Si bien qu’une entreprise
allemande, Vinyl Recorder, a ressuscité
le marché du graveur domestique pour
les mélomanes et les professionnels. Son
modèle, baptisé T560, se connecte à un
ordinateur et à une platine classique, ce qui
lui permet de graver sur un vinyle vierge
les morceaux numérisés à l’aide d’un stylet
chauffant en diamant. Un aspirateur intégré
évacue les copeaux de plastique issus
de la gravure. La machine peut aussi enregistrer
de la musique « live » depuis
une table de mixage. Seul
inconvénient, son prix :
3 200 euros. Et 32 euros pour
un pack de dix disques vierges.