3 SACLAY – France

Le venin au chevet des maladies chroniques

Médecine

Le serpent des bambous, le scorpion noir
ou la tarentule ont tous un point commun : leur
morsure est redoutable. Mais demain, grâce à
de nouvelles techniques d’extraction et d’analyse,
certaines toxines issues de leur venin
pourraient servir à soigner des maladies chroniques
comme l’obésité, le diabète ou des allergies.
Pour l’heure, seule une dizaine de médicaments
fabriqués à partir de venin d’animaux
peuvent soigner l’hypertension ou soulager la douleur.
La recherche dans ce domaine n’en est qu’à
ses débuts, mais le potentiel est énorme,
puisque près de 170 000 espèces venimeuses sont
présentes sur Terre et que certaines pourraient
même soigner des cancers.