9 BORNÉO – Indonésie

Les fourmis aussi ont l’esprit de sacrifice

Nature

Être kamikaze n’est pas techniquement contre-nature. Quinze espèces de
fourmis dans le monde, dont une à peine découverte à Bornéo, baptisée Colobopsis
explodens, pratiquent aussi l’acte de se faire exploser. À la différence près que les
fourmis le font pour protéger leur colonie, lorsqu’elles se retrouvent en situation
de danger. Face à un ennemi, la fourmi kamikaze peut décider de rompre son mur
abdominal, ce qui libère un liquide collant et toxique en explosant. Cela s’appelle
l’autothyse, ou suicide altruiste. L’espèce Colobopsis explodens est particulièrement
prompte au sacrifice : il suffisait que les chercheurs s’approchent un peu trop pour
qu’elles se suicident.