2 ANN ARBOR - États-Unis

L’impression 3D pour améliorer les médicaments

Médecine

Lorsque les laboratoires pharmaceutiques évaluent leurs millions de composés,
l’un des premiers tests est celui de la solubilité. Mais environ la moitié des nouveaux composés
échouent et sont éliminés. D’où l’idée des chercheurs de l’Université du Michigan de créer une
nouvelle technique d’impression des médicaments, en 3D, avec pour conséquences de les rendre beaucoup plus solubles.
Afin d’obtenir ce résultat, les scientifiques ont adapté la technique d’impression dite « par jet de vapeur organique ». Sa
particularité ? Elle peut imprimer une structure cristalline fine sur une grande surface, permettant de dissoudre plus facilement
les médicaments. L’objectif est d’accélérer, via cette méthode, les processus d’évaluation clinique des médicaments.