3 PORTO – Portugal

On a découvert la protéine qui freine le vieillissement cellulaire

Biologie

À défaut de trouver un élixir de jouvence, des scientifiques portugais travaillent
pour ralentir le vieillissement des cellules. Au cours d’une expérience sur des rongeurs,
rapportée dans une thèse de l’université de Porto, ils sont parvenus à perturber
le mécanisme responsable de la mitose, qui est un processus
de division cellulaire, ce qui a conduit à un vieillissement prématuré,
la progéria. En analysant les marqueurs du vieillissement,
les chercheurs ont identifié le rôle de la protéine Forkhead box
protein M1, qui est réprimée quand l’organisme vieillit. L’accroissement
artificiel de cette protéine dans les cellules des
personnes âgées a contribué à faire baisser les marqueurs du
vieillissement. Les chercheurs espèrent désormais mettre au
point des méthodes thérapeutiques.