3 PROVIDENCE – États-Unis

On sait enfin pourquoi on dort mal hors de son lit

Science - Thèmes

Il n’est pas rare de passer une mauvaise nuit quand
on dort dans un environnement inhabituel, à l’hôtel ou chez
des amis. On appelle ça « l’effet première nuit ». Des chercheurs
de l’université Brown ont enfin trouvé pourquoi. Selon leur
étude, publiée dans la revue Current Biology le 21 avril,
ce phénomène s’explique par une asymétrie des deux
hémisphères du cerveau. Le côté gauche, plus réactif aux sons et
aux stimuli externes, dort moins profondément que le côté droit.
Il s’agit d’un réflexe d’auto-préservation : dans un endroit
inconnu, notre cerveau se met automatiquement, la première
nuit, en mode « alerte ». Pour obtenir cette
explication, les scientifiques ont utilisé
des technologies d’analyse du sommeil de pointe,
comme la magnétoencéphalographie, qui permet
d’enregistrer l’activité magnétique des neurones.