7 NAIROBI – Kenya

Optimetriks impose le « crowdsourcing » à la grande distribution

Commerce

En Afrique subsaharienne, la distribution reste informelle
: les usages reposent sur les commerçants indépendants qui,
souvent, ne suivent pas les directives des grands distributeurs, d’où
des écarts de prix, pas de visibilité pour les consommateurs et un
manque à gagner pour les distributeurs. Afin d’y remédier, la startup
Optimetriks a recours au crowdsourcing : une application de collecte
d’informations qui aide les sociétés de vente de biens de
consommation à mieux contrôler leur distribution. La startup a déjà
levé 500 000 euros et compte quinze clients grands comptes. Les
utilisateurs recensent les commerces près de chez eux, prennent
des photos des étalages. L’information remonte aux grands comptes
qui s’adaptent aux réalités du terrain. La communauté regroupe
1 500 contributeurs qui ont réalisé 250 000 visites de points de vente.