2 MANITOBA - Canada

Quand la chaleur du minage de bitcoins sert à faire pousser des légumes

Economie circulaire

Le bitcoin, dont la valeur explose depuis deux ans, est aussi connu pour son
empreinte écologique catastrophique, puisque le minage de cette cryptomonnaie par les
ordinateurs consomme énormément d’énergie. Pour réduire l’empreinte carbone,
Bruce Hardy, un mineur canadien, a eu l’idée de réutiliser la chaleur dégagée par
ses 30 ordinateurs consacrés au minage de bitcoins. Sa startup, Myera Group, a
mis au point un système d’air conditionné capable à la fois de refroidir les machines
et de récupérer l’énergie pour chauffer une serre dans laquelle il fait
pousser des salades et des aromates, nourris par les déjections de poissons
installés dans de grandes cuves.