1 LIMA – Pérou

Quand la pollution des voitures devient une encre

Economie circulaire

Me cuesta mucho respirar » (« Il est très difficile de
respirer »). C’est le message inscrit sur un panneau d’affichage placé à l’une des
intersections les plus fréquentées de l’avenue Abancay, à
Lima. Sa particularité : l’encre provient de la pollution
des voitures. La compagnie de gaz Calidda a installé
dans le panneau d’affichage un dispositif,
capable de recueillir les polluants de l’air et de
les transformer en encre. Au fil des jours, le
panneau vierge se noircit et inscrit ce message.
Le Pérou fait partie des pays plus pollués au
monde, selon l’Organisation mondiale de la
santé (OMS). L’opération vise à sensibiliser les
habitants et les pouvoirs publics.