1 LOS ANGELES – États-Unis

Quand le cerveau humain se greffe aux puces informatiques

Informatique

Pour rendre les machines et les objets connectés plus intelligents
et mieux adaptés au service de l’homme, pourquoi ne pas leur donner
un cerveau humain ? La startup californienne Koniku a développé une puce
hybride qui intègre 64 neurones vivants et fonctionnels, obtenus
à partir de la culture de cellules souches en laboratoire.
Ce prototype vise à permettre à des machines,
tels les drones, d’explorer les capacités
sensorielles des neurones pour, par exemple,
détecter des fuites de méthane dans les
raffineries de pétrole, ou explorer les effets
des médicaments sur le cerveau
humain. Une potentielle révolution qui
intéresse aussi bien les industries de la
défense, de la santé, de l’énergie ou encore
de la voiture autonome.