6 BERGEN – Norvège

Quand les bateaux carbureront avec… des poissons

Biogaz

Par quoi remplacer le fioul ? La compagnie maritime
norvégienne Hurtigruten a eu une idée originale. À partir de la
fin 2019, elle compte remplacer le fioul lourd alimentant ses
navires par du biogaz produit à partir d’une matière première
assez évidente : le poisson. Ou plutôt des résidus issus de l’industrie
de la pêche, abondants dans le
pays et dont le traitement représente
un enjeu local important.
D’ici à 2021, l’entreprise
espère que six de
ses navires vogueront
via un système de propulsion
mêlant biogaz,
gaz naturel liquéfié et
batteries électriques.