3 SÃO PAULO – Brésil

Quand les espions du gouvernement s’infiltrent sur… Tinder

Surveillance

On savait déjà que Facebook, Twitter et les autres réseaux
sociaux sont scrutés et utilisés par les services de renseignement. Désormais,
les activistes devraient se méfier des sites et applications de rencontres.
Au Brésil, les services de renseignement de l’armée ont empêché
une manifestation d’extrême-gauche en s’infiltrant sur Tinder. Un agent
a créé un faux compte pour séduire des militantes rebelles. L’une d’entre
elles l’a intégré dans un groupe qui planifiait une grande manifestation,
début septembre, contre le président par intérim Michel Temer. Mais les
membres de ce groupe ont été arrêtés et emprisonnés quelques jours avant
l’événement. La nouvelle méthode d’infiltration a été révélée par le site
brésilien Ponte.org, qui défend les droits de l’homme.