2 BINGHAMTON – États-Unis

Quand les ondes cérébrales servent à vérifier l’identité

Biométrie

L’entrée dans les endroits hypersécurisés, comme la Maison
Blanche et les ministères, se fera-t-elle demain grâce à un appareil cérébral
? Des chercheurs de l’université de Binghamton, dans l’État de New York,
ont mis au point un processus d’identification par ondes cérébrales « fiable
à 100 % ». Selon eux, chaque cerveau émet des ondes cérébrales uniques.
Les individus autorisés à accéder à un bâtiment sécurisé doivent enregistrer
leurs ondes cérébrales pour constituer une empreinte. Contrairement aux
empreintes digitales ou rétiniennes, cette empreinte peut être modifiée régulièrement,
ce qui empêche les piratages.