6 Kenya

Quand les ruches protègent les cultures de la dévastation par les éléphants

Agriculture

On pensait les clôtures électriques indispensables
pour protéger les cultures des animaux, mais peut-être pas. Des
agriculteurs kényans, confrontés à la présence destructrice des
éléphants aux abords de leurs champs, ont mis au point une
« barrière de ruches » totalement naturelle. Et pour cause : cette
clôture se compose de ruches (y compris des fausses) accrochées
tous les dix mètres et liées les unes aux autres par un fil
de laine. En touchant l’une des ruches ou
le fil qui les relie, l’éléphant provoque
une réaction en chaîne qui libère
les abeilles, ce qui le fait fuir. La
« barrière de ruches » a été testée
dans trois communautés
rurales du Kenya, avec un taux
de réussite de 80 %.