4 HARARE – Zimbabwe

Quand Sigfox connecte les rhinocéros d’Afrique

Les animaux peuvent-ils être connectés comme les objets ?
Pour la startup toulousaine Sigfox, cela ne pose pas de problème. Le spécialiste
de la connectivité des objets a annoncé au Mobile World Congress (MWC) de
Barcelone qu’il est en train de connecter les rhinocéros d’Afrique, dont il ne reste
que 29 000 spécimens dans le monde, contre 70 000 il y a cinquante ans. La
première expérimentation, qui s’est déroulée de juillet 2016 à février 2017, a été
menée avec l’organisation internationale de conservation des rhinocéros Lowveld
Rhino Trust, basée au Zimbabwe. Un traqueur GPS a été implanté sur la corne de
rhinocéros sauvages. L’objectif ? Mieux comprendre leur mode de vie, leurs déplacements,
pour mieux les protéger.