4 SOPHIA ANTIPOLIS – France

Un algorithme capable de repérer le dopage des sportifs

Sports

La technologie va-t-elle mettre fin au dopage dans
le sport ? C’est l’objectif de l’Association internationale des
fédérations d’athlétisme (IAAF), qui a travaillé avec le Laboratoire
d’informatique, signaux et systèmes du CNRS, pour
mettre au point un algorithme capable de repérer, grâce au
big data, les athlètes dopés. Leur modèle informatique permet
de détecter, sur la base des performances passées, des
résultats anormaux qui trahiraient l’utilisation d’une technique
dopante illicite. De quoi orienter la lutte antidopage
vers les cas suspects plutôt que d’effectuer des contrôles
annoncés ou inopinés. Chaque sportif a ainsi sa « courbe de
performance » réalisée à partir de ses résultats. Son évolution
est scrutée à la loupe pour détecter des variations
suspectes, notamment en fin de carrière, si la courbe du
coureur, censée décroître, reste à un niveau élevé.