4 BATH - Royaume-Uni

Un « biobus » qui carbure aux… excréments

Ecologie - Thèmes

Le car qui relie la ville de Bath à l’aéroport de Bristol n’est pas une navette comme les autres. Ce « biobus » roule au biométhane, un gaz naturel atypique puisqu’il est produit par la fermentation des restes de nourriture, des eaux usées et des déjections humaines. Non polluant et sans odeur, ce carburant est produit par une entreprise locale, Geneco.
Selon la société, les déchets annuels de cinq personnes peuvent alimenter un bus pour 300 kilomètres. Une ville de 100 000 habitants peut donc créer suffisamment biométhane pour alimenter 20 bus ou 100 véhicules légers. Une option sérieuse de remplacement de l’essence ? S.R.