7 AUSCHWITZ - Pologne

Un camp de concentration recréé en réalité virtuelle pour juger des geôliers

Justice

Les geôliers qui travaillaient dans le camp
d’Auschwitz pouvaient-ils ignorer ce qu’il s’y passait
? Alors qu’approchent les derniers procès des
complices du nazisme, la police criminelle de Bavière
veut résoudre ce point, sur lequel repose la
défense de nombreux prévenus. Les enquêteurs ont
donc scanné en 3D tous les bâtiments et se sont
appuyés sur des plans d’archives recréant le camp
dans son intégralité en réalité virtuelle, avec un prodigieux
niveau de détail, exactement comme il était
en 1944. « Il faut savoir si le suspect a pu ignorer que
des gens étaient conduits dans les chambres à gaz
ou fusillés. Cette modélisation peut nous aider à
répondre à cette question », explique Jens Rommel,
le directeur du Service central d’enquêtes sur les
crimes nationaux-socialistes de Ludwigsburg.