5 CONSTANTINE – Algérie

Un centre de désintoxication pour les accros à Internet

Sevrer la dépendance à Internet comme
on sèvre l’alcool ou la toxicomanie. Après ceux de Corée
du Sud et de Chine, un troisième centre public d’addictologie
spécialisé dans la dépendance au web et aux
réseaux sociaux a vu le jour près de Constantine. Au
programme : thérapie cognitive et comportementale
pour gérer le manque, groupes de soutien et suivi individuel
par des psychologues agréés. En dehors du
travail, passer plus de 38 heures par semaine sur le
Net est considéré comme relevant de l’addiction,
même si l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) n’a
toujours pas reconnu la web dépendance comme une
maladie au même titre que l’alcoolisme.