4 SOUMOUSSO - BURKINA FASO /

Un champignon OGM pour éradiquer le paludisme ?

Animaux

En seulement quarante-cinq jours, 75 % des moustiques transmettant
le paludisme et résistants aux insecticides ont été éradiqués lors d’une expérience menée au Burkina Faso par des scientifiques américains
de l’université du Maryland. Cette prouesse est l’action d’un champignon nommé Metarhizium pingshaense, qui infecte les moustiques porteurs du paludisme. Les chercheurs l’ont génétiquement modifié en intégrant la toxine d’un venin provenant d’une araignée australienne. Lorsque les moustiques ingèrent le champignon, la toxine se répand dans leur corps et les tuent. Si l’efficacité de cette méthode était confirmée, elle pourrait changer le monde : le paludisme a tué 435 000 personnes en 2017 dans le monde d’après l’ONU.