9 PÉKIN – Chine

Un électrocardiogramme miniature pour s’autosurveiller

Santé - Thèmes

Grâce aux progrès de la médecine et à l’augmentation de la classe moyenne, l’espérance de vie augmente en Chine. Pour faciliter l’autosurveillance des personnes âgées, la start-up FinItop s’est lancée dans la miniaturisation du matériel hospitalier. Le principe : permettre à chacun de surveiller sa santé à domicile au lieu de se rendre systématiquement dans les hôpitaux bondés. L’entreprise a mis au point un électrocardiogramme miniature, vendu 50 dollars. À la place des électrodes, le dispositif de poche intègre deux capteurs sur lesquels le patient doit poser ses pouces. L’appareil, connecté, analyse ensuite les données grâce à une application mobile. En cas de problème, le patient est invité à contacter son médecin ou à échanger directement avec l’hôpital grâce à une plateforme en ligne. S. R.