3 WASHINGTON - États-Unis

Un gène responsable des troubles de l’érection ?

Sexualité

Et si les dysfonctionnements érectiles après 40 ans n’étaient pas liés au
surpoids, au tabagisme ou à des problèmes hormonaux ? Des chercheurs américains
viennent de publier dans la revue PNAS une étude dans laquelle ils expliquent avoir
identifié une variation génétique chez les sujets atteints d’impuissance. En analysant
les données de 36 649 patients californiens, ils ont détecté sur la chaîne de l’ADN que les
hommes présentant une mutation d’un gène spécifique étaient deux fois plus touchés par la
dysfonction érectile. Cette découverte pourrait expliquer pourquoi les traitements disponibles
contre l’impuissance ne fonctionnent pas pour environ la moitié des hommes traités, et ouvrir
la voie à de nouveaux traitements.