6 MUNICH – Allemagne

Un minuscule robot-chenille pour soigner les maladies

Santé

La robotique molle vient encore une fois de
prouver son potentiel révolutionnaire. Des chercheurs
allemands de l’Institut Max-Planck ont mis au point
un minirobot mou de quatre millimètres de long, qu’ils
peuvent contrôler à distance grâce à des capteurs
magnétiques. Cette minuscule chenille peut être avalée
par le patient ou insérée sous la peau. Elle traverse
le système digestif ou urinaire, la cavité abdominale
ou la surface du coeur, pour traiter la zone malade avec
un médicament. Sa précision d’action pourrait éviter
d’avoir recours à des opérations lourdes. Le procédé
a été testé avec succès sur des poulets. Prochain
objectif : le corps humain.