7 SOLNA – Suède

Un neurone artificiel aussi performant qu’un vrai neurone

Biologie

Implanter des neurones fonctionnels directement dans
le cerveau pour atténuer les effets de la maladie de Parkinson
deviendra peut-être la norme dans dix ou quinze ans. Des chercheurs
de l’institut Karolinska, près de Stockholm, ont réalisé le premier
neurone artificiel pleinement fonctionnel, c’est-à-dire pouvant
reproduire les fonctions d’un neurone humain. Une prouesse réalisée
grâce à un minuscule implant, composé d’un biocapteur
et d’une pompe à ions. Dans le cas de la maladie
de Parkinson, le neurone mimétique remplacerait
les neurones manquants. Reste désormais à miniaturiser
le dispositif pour développer des applications viables.