1 STANFORD – États-Unis

Un nouveau textile pour rester au frais

Nanotechnologie

« Si nous parvenons à rafraîchir les personnes plutôt que les
bâtiments où elles vivent et travaillent, nous pourrions faire des économies
d’énergie. » Yi Cui, professeur de sciences des matériaux à l’université
de Stanford, pourrait avoir réussi un double exploit :
garder les gens au frais quelle que soit la température
extérieure et préserver l’environnement. Son nouveau
textile, à base de matière plastique, permet à l’organisme
de décharger la chaleur, tout en permettant
l’évaporation de la sueur. Selon le professeur, ce
tissu expérimental ouvre la voie à de nouvelles façons
de refroidir ou de chauffer des objets sans recourir
à des sources d’énergie extérieures.