4 GENÈVE - Suisse

Un premier dialogue établi avec des patients paralysés

Informatique

Comment communiquer avec les personnes totalement paralysées ? Jusqu’à
présent, c’était une énigme. Mais des chercheurs du centre Wyss à Genève ont réussi à
communiquer, pour la première fois, avec ce type de patients.
Grâce à une interface ordinateur-cerveau, ils ont pu mesurer les niveaux d’oxygène dans le
cerveau, ce qui leur a permis de savoir si les patients, atteints de la maladie de Charcot ou
sclérose latérale amyotrophique, répondaient « oui » ou « non » à une série de questions.
« Les quatre patients testés étaient capables de répondre à des questions personnelles par
la seule puissance de leur pensée », a souligné Niels Birbaumer, chercheur au Wyss Center.
Un espoir pour la recherche médicale sur ce type de maladies.