6 NEW DELHI – Inde

Un réseau de toilettes publiques qui produisent du biogaz

Hygiène - Thèmes

Aujourd’hui encore, 814 millions d’Indiens n’ont pas
accès à des installations d’assainissement. Un phénomène
à l’origine de 80 % des maladies du pays. Ainsi, sur les 8 000 villes
indiennes, seules 1 000 disposent d’un système d’égouts
et 160 d’une usine de retraitement des eaux usées… Pour réduire
les maladies, le Dr Bindeshwar Pathak ambitionne
de démocratiser l’accès aux toilettes, en créant un réseau
de W.-C. publics. Depuis les années 1970, son ONG Sulabh
Academy a installé 54 millions de toilettes payantes (pourquelques
roupies), utilisées tous les jours par 10,5 millions d’Indiens.
Économiques, ces W.-C. sont aussi écologiques : les excréments
humains sont envoyés dans une station
de production de biogaz. Grâce à la méthanisation,
la dégradation des déchets produit un biogaz converti
en électricité, qui sert à alimenter des groupes
électrogènes, des cuisinières et des ampoules.