5 PRETORIA – Afrique du Sud

Un rhinocéros sauvé grâce à une greffe de peau d’éléphant

Chirurgie

Mutilé par un braconnier qui lui
a arraché sa corne principale, un rhinocéros
a été sauvé par une greffe de peau… d’éléphant.
Selon le Dr Johan Marais, de l’ONG Saving
the Survivors, il fallait trouver rapidement
un matériau « à la fois assez résistant et assez
souple » pour recouvrir la blessure. D’où le choix
d’une peau d’éléphant, obtenue auprès d’un
taxidermiste et provenant d’un animal mort
de façon naturelle. L’opération s’est
déroulée l’été dernier. Son succès
est une première et ouvre la voie
à une nouvelle méthode
pour sauver les animaux mutilés.