10 TOKYO – Japon

Un robot biohybride, mi-métal, mi-animal

Robotique

Des scientifiques japonais de l’université de Tokyo ont créé un petit robot « biohybride
». Son tissu musculaire a été fabriqué à partir de vraies cellules souches de rat, qui ont été fixées
sur un squelette composé de métal et de plastique. Le robot doté de vrais muscles simule le mouvement
du doigt humain, ce qui lui permet de déplacer de petits objets. Les muscles rétrécissent lorsqu’un
courant électrique leur est appliqué. Il peut se plier à presque 90 degrés, ce qui lui permet d’effectuer
des mouvements assez complexes. Mais l’appareil ne peut fonctionner que dans l’eau, car le muscle
s’use rapidement. Cette nouvelle technologie pourrait toutefois révolutionner la médecine puisqu’elle
devrait permettre d’améliorer la transplantation d’organes ou l’ajout de prothèses.