1 CHAPEL HILL - Etats-Unis

Un vernis qui détecte la drogue du violeur

Sécurité

De nombreuses agressions sexuelles ont lieu dans les universités
américaines, notamment à l’aide de la « drogue du viol », une substance que
les agresseurs placent dans le verre de leur victime. Afin de protéger leurs
amies de ce risque, quatre étudiants chimistes ont mis au
point un vernis à ongles, baptisé Undercover Colors,
ou « couleurs cachées ». En trempant une seconde
le bout de son ongle dans le verre, le vernis détecte
la présence de GHB, de Rohypnol ou de
Xanax, les drogues les plus fréquemment utilisées
par les violeurs pour endormir leurs
proies. Si le vernis change de couleur, mieux
vaut ne pas boire et signaler le danger.