6 SHENZHEN – CHINE

Une IA termine la symphonie n° 8 inachevée de Schubert

Musique

Blasphème ? 191 ans après la mort du compositeur
Franz Schubert, une intelligence artificielle,
développée par le géant chinois Huawei, a achevé sa
fameuse symphonie n° 8, que l’on pensait en suspens
pour l’éternité. Pendant des mois, l’entreprise a
nourri son IA d’une centaine de partitions de
Schubert et d’autres compositeurs susceptibles de
l’avoir influencé. Le logiciel a donné des « lignes
harmoniques » reprises ensuite par le compositeur
américain Lucas Cantor, qui les a arrangées
pour composer la mélodie et rallonger
l’oeuvre de vingt minutes. Huawei a dévoilé
le résultat lors d’un concert le 4 février à
Londres.